retour retourLe 27 mai 1681 devant maitre Guillaume Notaire public et apostolique la révérende personne Estienne Rosty prêtre, prieur de Vacqueyras, citoyen d'Avignon signe un "bail à prix-fait" avec Toussain Rochas maître maçon de l'Isle de Venisse pour la construction d'une chapelle (sivé église) avec d'autres petites chapelles dans le cimetière de Velleron. Le contrat est signé dans la salle haute de la maison de Jacques Feuillet les témoins étant Jean Baptiste Esprit Forestier prêtre et Jacques Laurens chirurgien de Pernes. Ce prix-fait décrit les travaux à faire par T.Rochas, le prieur Rosty fournissant les matériaux et le maître d'oeuvre s'engage à finir ses travaux le 21 juin 1682 : "laquelle besoigne ledit sieur Rochas prix faiteur faira et parachevera estre jusque le jour de feste Saint-jean baptiste de l'année mille Six cent huitante deux" (Il doit exister d'autres contrats concernant la construction de cette chapelle)
le dimanche 16 janvier 1695 : Bénédiction de la chapelle par Adrien de Qualterÿ et Joachin de Verot chanoines de la cathédrale de Carpentras ( la chapelle semble ne pas être totalement terminée. Dans la transcription du XVIII° de la bénédiction, il n'est pas question de prêtre permanent et Etienne Rosty n'est pas présent [décédé ?]). Le dimanche 6 mai 1714, une assemblée des pénitents gris est consigné devant notaire. Deux points furent débattus : un don de 300 livres et la cloche qui incommode le maître-autel et le presbytère de la chapelle. Le dimanche 17 novembre 1720 pendant la peste de Marseille les consuls empruntent 3000 livres aux pénitents (en 1723, sous la pression des pénitents les consuls chercherons des expédiants pour rembourser) Au environ de 1750 , Antoine Cardon prêtre de la paroisse de Velleron ayant un bénéfice dans l’église des pénitents gris pour dire cinq messes, demande une augmentation à l’évêque de Carpentras. 24 nivose VIII & 12 brumaire X: ventes de la chapelle comme bien national à Jean Bigonet puis à Joseph Gimet (Il n'y eu aucun seigneur membre de la confrérie, en font partie les propriétaires souvent qualifiés de nobles [honorables]. Un Cambis fût pénitent gris dans la dévote confrérie d'Avignon! et il n'y a dans les archives aucune trace du passage de pénitent à franc-maçon)
Accueil site Velleron Religion Au jour le jour Noblesse Chronologie Population Toponymie